a
a

Ebola

L’Ebola désigne plusieurs souches du même virus qui sont à l’origine de maladies foudroyantes aboutissant le plus souvent au décès.

Votre mission est d’arrêter la propagation de l’épidémie dans la région.

Q
Scroll


Après une incubation de 2 à 21 jours, le virus provoque de la fièvre brutale, des maux de tête, des douleurs musculaires, une conjonctivite, une faiblesse générale puis, dans un deuxième temps, des vomissements, des diarrhées et parfois une éruption cutanée et des saignements.

Q
Q
b
b

CTE

Bienvenue sur votre lieu de travail : le Centre de Traitement d’Ebola (CTE) de Guéckédou. Ce village nous sert de base d’intervention dans la région. C’est ici qu’ont été identifiés les premiers malades d’Ebola en Guinée.

Q

Les patients commencent à affluer, et nous décidons de monter rapidement un centre de prise en charge de 35 lits. Les malades arrivent de plus en plus nombreux.

Q
X

Votre mission est donc de monter un centre de traitement à même d’accueillir 35 patients puis de mettre en place des mesures afin de stopper cette épidémie dans la région.

Q
I


Transmission

La maladie se transmet par contact avec les fluides des personnes, comme l’urine, la sueur, le sang ou le lait maternel. Les rites funéraires de cette région d’Afrique pendant lesquels les proches lavent le défunt sont également un moyen de transmission important du virus, car celui-ci est toujours très présent dans le corps des personnes qui sont mortes d’Ebola.

Q

Les proches ainsi que le personnel de santé s’occupant des malades courent de grands risques d’être contaminés.

Q

Les symptômes de la maladie, dans un premier temps, se rapprochent d’autres maladies fréquentes dans la région (par exemple, du paludisme) et la forte mortalité est impressionnante. Il est souvent arrivé que le personnel de santé s’enfuie en abandonnant les patients.

Durant les premiers mois, certains villages de la région font état de décès suspects. Dès le début de l’intervention, MSF s’inquiète du fait que cette épidémie soit sans précédent par la répartition géographique des cas sur le territoire. Quelques mois plus tard, l’épidémie deviendra la plus importante connue à ce jour.

Q
a

Le virus se répand dans le sang et paralyse le système immunitaire. L’Ebola est d’autant plus redoutable que ses virus ne sont pas tout de suite repérés par l’organisme. Quand ce dernier réagit, il est souvent trop tard. Les virus ont créé des caillots, bloquant les organes vitaux et provoquant d’importantes hémorragies. Les malades peuvent saigner abondamment par les orifices.

Q
h

h


Traitement

Il n’existe pour le moment ni traitement spécifique, ni vaccin contre l’Ebola.

Q
A

Lutte contre les symptômes

Même s’il n’y a pas de traitement curatif, on peut réduire la très haute mortalité de l’Ebola en s’attaquant à ses symptômes. En perfusant, par exemple, les patients déshydratés. Des vitamines et des antidouleurs peuvent aussi être utiles.

Q




Sensibilisation


La sensibilisation est primordiale dans la lutte contre Ebola. En effet, beaucoup de personnes ne croient pas en l’existence de cette maladie. Ils cachent leurs malades chez eux ou viennent trop tardivement au centre de traitement, ce qui contribue à la propagation de la maladie.

Q
V
V

Bravo

Voilà, votre mission est terminée. En moins d’un an, MSF a traité près de 5 000 malades d’Ebola. 2 300 sont sortis guéris des centres.

Q

Malgré la baisse du nombre de patients atteints d’Ebola, il est essentiel que chaque personne ayant été en contact avec un malade soit suivie pour espérer enfin mettre fin à l’épidémie.

V

C’est pourquoi de nombreuses organisations, à l’instar de MSF, continuent de gérer des centres Ebola et de s’occuper du contrôle des infections, des activités de sensibilisation et des services d'ambulance.

T
Q

Aidez-nous à préparer la prochaine mission*

o

Gants chirurgicaux

Une boite de 200 gants chirurgicaux stériles en latex

31 Chf.

h

Tenues de protection

2 tenues de protection contre Ebola pour le personnel de santé

100 Chf.

q

Chlorine

120 kg de chlorine qui serviront à la désinfection du matériel médical et du camps

590 Chf.

X

Module d’isolement

Vous rendez possible l’acquisition d’un module médical d’isolement

4700 Chf.

*Les produits mentionnés ci-dessus sont donnés à titre d’exemples. Lorsque vous faites un don à MSF, vous soutenez nos actions d’aide médicale d’urgence et non pas l’acquisition de ce produit en particulier. La valeur de votre don sera utilisé là où le besoin est le plus grand. Merci de votre soutien.

Votre panier 0 article

Gants chirurgicaux X
Tenues de protection X
Chlorine X
Module d’isolement X
Total
Acheter

Z

Repartez en mission